L’ARTILLERIE À CHEVAL DE LA GARDE IMPÉRIALE

1802 - 1815

 

En 1802, la Compagnie issue de l’Artillerie de l’Armée d’Orient puis Artillerie Légère de la Garde des Consuls devient Escadron, rentre dans la Garde Impériale et participe à la campagne de 1805 qui mènera à la célèbre victoire d’Austerlitz.

 

Le 15 avril 1806, fort de ses 600 hommes, le régiment d’artillerie est équipé de pièces de 8 livres (c’est le poids d’un boulet) et d’obusiers.

 

Il participe à toutes les campagnes de l’Empire, en Prusse, en Pologne, en Autriche, en Espagne et en Russie.

 

En 1814, l’Empereur pointe en personne un canon de ce régiment sur l’ennemi.

 

Présent à Waterloo, il sera dissous le 25 septembre 1815.